vendredi 10 octobre 2008

"Nous resterons sur Terre", les émotions d'une planète malade

Le public de l'auditorium du Nouveau Siècle a assisté hier soir à la projection en avant-première mondiale de "Nous resterons sur Terre" ("Here to stay"), un film prophétique et émouvant sur l'avenir de la planète. Un enchaînement d'images superbes, tournées en quatre ans et demi dans les endroits les plus spectaculaires des cinq continents, pour montrer à la fois la beauté et la souffrance de la Terre aujourd'hui.

Avec Pierre Barougier, Olivier Bourgeois est le réalisateur de ce long-métrage (2 heures environ, co-produit par Ki Productions et Gaumont), qui veut alerter et sensibiliser l'humanité par rapport à sa responsabilité envers une planète en pleine mutation. Les intentions sont similaires à celles d'Al Gore, qui en 2006 avait réalisé avec Davis Guggenheim le documentaire "Une vérité qui dérange" ("An Inconvenient Truth"): "Sauf que nous, nous n'avons pas de chiffres, résume Olivier Bourgeois. Nous, on joue avec les émotions."

Olivier Bourgeois, comment et quand le projet est-il né?





Vous avez tourné dans une vingtaine de pays différents, y a-t-il un endroit qui vous a frappé plus que les autres?





Vous donnez une magnifique représentation visuelle des problèmes de la Terre et des frénétiques activités humaines qui en sont la cause. Mais est-ce que le film suggère réellement des solutions?




La diffusion du film dans les salles françaises est prévue pour début 2009. En comptant sur le soutien de nombreuses ONG et des organisations internationales comme l'Unep (United Nations Environment Programme), "Resterons sur Terre" a de bonnes chances d'amener une nouvelle fois le public cinématographique du monde entier à la réflexion sur le changement environnemental de la planète.


Nicola Accardo et Jing Bai

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Un formidable puit d'émotion...merci

Anonyme a dit…

une formidable bouse oui !
on ne croit pas une seconde à la sincérité du réalisateur.

Anonyme a dit…

discours creux, plein de lieux communs, ça donne pas envie de voir le film....

alexandre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Anonyme a dit…

ça risque d'être long 2H.
Pour l'instant pas vraiment bluffé par les images, reste à voir en vrai...

Anonyme a dit…

voici plus d'image je viens de voir que le site est en ligne : http://www.nousresteronssurterre.com